Le prologue

El Hazbane, après le prologue, sous la tente, le 18 mars 2009
Amatrices de 4x4, d'aventure, OK. Gazelles d'abord, Gazelles d'accord, oui ! Mais nous savons également profiter de ces endroits magiques qui nous entourent et que nous traversons parfois un peu vite. Alors, quelques mots sur Erfoud où nous avons dormi hier soir. Erfoud, c'est la capitale du Tafilalet, berceau de la dynastie Alaouite, dont Mohamed VI, l'actuel roi du Maroc est un descendant direct. Erfoud est un oasis, la ville est née en 1917 de l'installation d'une garnison française. C'est une petite ville connue essentiellement pour sa gastronomie et « Le Moussem des Dattes » ou « Guetna», fête traditionnelle qui célébrait la fin de la récolte des dattes, sous la forme d'une immense course de chameaux dans les dunes de Merzouga, et qui était l'occasion de déguster la Kahlia (tagine de hachis de mouton, accompagné d'œufs, de tomates, d'oignons de poivrons et parfumé de 44 épices différentes). Vous avez noté l'imparfait, bravo vous êtes attentifs. En 2006, cette coutume ancestrale a été remplacée par la foire internationale des dattes, beaucoup moins sociale et beaucoup plus commerciale. Il n'empêche, le Medfouna est toujours là (petit pain garni d'oignons et de diverses épices et qui était servi après la course de dromadaires). Ca y est vous avez l'eau à la bouche, et bien regardez ce que nous nous allons « déguster » pendant les étapes marathons.
Alors, oui, vous vous impatientez, le Rallye ! Aujourd'hui, le prologue (un peu comme le tour de France, mais avec 4 roues, dans la poussière, sans vélo, sans maillot jaune, sans EPO, avec du thé). Le classement du prologue ne compte que pour l'ordre de départ de l'étape de demain (d'après ce que nous avons compris du règlement). Départ donné à 14 heures, après avoir durant la matinée étalonné les compteurs. Nous vous rappelons que le Rallye des Gazelles n'est pas à proprement parler une course au sens strict du terme (pas de chronomètre). Par contre, le classement se fait au nombre de kms parcourus, sachant que chaque balise manquée apporte des pénalités en terme de kms. D'où l'étalonnage. Compris. Bravo !
Donc 150 kms de route ce matin, parcours de liaison pour atteindre El Hazbane, lieu du prologue et du bivouac pour 2 nuits, d'où sera donné le départ de la 1ère étape demain. 3 balises donc au menu de ce prologue, 49 kms de parcours idéal entre regs et pistes avec quelques dunes orangées qui ondoient à l'horizon, le temps est idéal. Résultat, 3 balises trouvées sans problème et seulement 4 kms en plus par rapport au trajet parfait. Nous ne devrions pas être trop mal placées demain matin au départ de la 1ère étape. Pas mal pour un début. Le plein du Disco, repos, repas, blabla, tente, duvet. Avant d'éteindre la lumière, nous devons vous révéler un détail insignifiant de ce prologue qui gâche tout de même un peu le plaisir que nous avons eu lors de cet échauffement (soyons optimistes tout va très certainement s'arranger). Et bien, chemin faisant, entre la 2ème et la 3ème balise, nous croisons quoi et qui ? Un véhicule ensablé et son malheureux équipage. Si si. Les Gazelles ont du cœur, c'est bien connu et qu'avons nous fait ? Nous avons aidé nos concurrentes, normal, c'est le prologue, c'est facile. Jusque là, tout va bien, même très bien. Là où ça dérape un peu (pourtant le sol est sec), c'est que ces dames, n'avaient pas de plaque de désensablage, nous leur laissons donc les nôtres et rendez-vous au bivouac…… Il est 22h, toujours pas de plaques. On se calme, on respire, on ne stresse pas.
Il y en a certainement parmi vous qui étaient présents l'année dernière et qui ont bien rigolé avec le Saint-Bernard….. Vous pensez naïvement (avec un petit sourire narquois) : « Elles n'ont rien appris de leur précédente expérience qui leur a probablement couté quelques places l'année dernière ».
Et bien si !!!
Nous aurions pu garder les plaques et leur prêter la voiture.
Comme quoi, ça sert l'expérience.
L'autre truc bizarre pendant le prologue, c'est ce drôle d'équipage que nous avons rencontré. Leurs têtes ne nous sont pas complètement inconnues, mais qui sont donc ces personnages mystérieux ?
A demain (avec les plaques)
Claudine et Catherine