Sète

La journée du 14 mars à Sète
Pfouuu, nous avons réussi à arriver à Sète à 2 (un score de match de foot), pas facile de s'y retrouver avec toutes ces routes partout dans tous les sens (même dans les sens interdits). Notre préparation est axée sur la navigation dans le désert, alors il a fallu nous habituer à cet univers bizarre fait de routes goudronnées, de stations-services, péages, ponts et autres viaducs. Vivement la caillasse et le sable.
Alors, Sète, les joutes, les spécialités culinaires (Frescati, Tielle à la Sétoise,…), les plages, Brassens, le Théâtre Molière, Di Rosa et ses sculptures fantasques….. Pour nous, ce sera direction le port pour les formalités d'embarquement, rendez-vous fixé à partir de 06h30 !
238 participantes et 187 nouvelles gazelles. Bon si nous comptons bien ça nous fait 51 « vétérantes » donc au pire 50 équipages qu'il va falloir terrasser, au mieux 25. Du pain sur la planche ! Ah oui, Pierre de Coubertin disait « l'essentiel c'est de participer », d'accord, mais qu'aurait-il pensé de ce rallye exclusivement féminin ? Le pauvre homme doit se retourner dans sa tombe !
Vous savez quoi, sur notre Road-Book, pas moins de 13 ateliers, depuis la remise des rations (beuurk) en passant par les vérifications médicales (pour nous), mécaniques (pour le véhicule), sans oublier la sécurité. Vraiment pas des vacances au soleil. Pas le temps de s'éterniser en terrasse.
15h15 les véhicules sont tous garés place Stalingrad, départ du convoi pour être à 16h15 au départ officiel du 19ème Rallye Aïcha des Gazelles en présence de M. COMMEINHES, maire de Sète et de M. MATEU, président de la CCI de Sète. 17h embarquement des véhicules (et des gazelles aussi) à bord du « Marrakech ».
La tête du capitaine nous dit quelque chose mais quoi ?
Tout le monde sur le pont, larguez les amarres moussaillons!
A bientôt, Catherine & Claudine